samedi 12 décembre 2015

Dr. Khalid Abdul Muhammad: le "History Hitman"



"Avez-vous oublié, qu'une fois que nous avons été amenés ici, on nous a volé  nos noms, dépouillés de notre langue, nous avons perdu notre religion, notre culture, notre Dieu, et beaucoup d'entre nous par la façon dont nous agissons, avons même perdu l'esprit!" 
~ Dr. Khalid Muhammad sur le morceau de Public Enemy "Night Of The Living Base Heads".


Cela fait 14 années que le "Black Power General" a fait sa transition vers le royaume des ancêtres. Beaucoup de ses camarades, protégés et  partisans réfléchissent souvent à l'impact qu'il a eu sur eux, et à sa contribution à la libération des Africains de toute la diaspora du colonialisme mental.

Shaka Shakur, le président de la section du New Black Panther Party de Harlem (NBPP) a affirmé:

"Dr. Khalid était influent auprès de la jeunesse parce qu'il est arrivé à un moment où nous n'avions rien. On n'a eu aucune structure ni d'unité à cause de la guerre biologique appelé «crack». Il a non seulement remis de la virilité chez les hommes noirs, il nous a aussi donné le sens de l'estime de soi".

Khalid a rejoint la Nation of Islam (NOI) après avoir vu le Ministre Louis Farrakhan livrer une thèse à l'Université Dillard de la Louisiane en 1970. Il fit son bonhomme de chemin à travers la hiérarchie durant des années 70 et au début des années 80, il gagna finalement le titre de "Supreme Captain of the F.O.I." en 1985 il fut nommé "porte parole et représentant national" de la NOI, et plus tard, il servit également comme ministre de l'historique Temple # 7 de Harlem, quand il était sur la 5th Ave. (pari. Sts 125e-126e). 


«Le terroriste des uns, est le combattant de la liberté des autres!» 
~ Dr Khalid Abdul Muhammad

Le Dr. Muhammad poursuivit dans sa soif de connaissance et partagea ce qu'il avait appris à la NOI au cours de ses nombreux voyages à travers l'Afrique. "Dr. Khalid a formé l'armée ougandaise sous Idi Amin, où il était un invité au palais de Amin pendant deux ans", a révélé Kem-Neter - l'ancien ministre de la Défense et de l'éducation du NBPP. "Il a également formé l'armée libyenne à la demande de Muhammar Khadafi."

Le 29 Novembre 1993, à Union dans le New Jersey, Khalid à livra ce qui était initialement intitulé «La relation secrète entre les Noirs et les Juifs», mais qui est jusqu'aujourd'hui tristement connu comme "Le  discours de Kean College", en raison du lieu où il fut livré.

Au cours de cette conférence Khalid présenta de la documentation révélatrice sur "la manière dont les Juifs d'europe ont financé l'Holocauste africain, que le pape était homosexuel; et préconisa le meurtre de tous les Caucasiens qu'il restait encore en Afrique du Sud après avoir donné un délai de grâce de 24 heures pour fuir, parce qu'ils ont opprimé le peuple originel(...)" estime le Dr Shaka Zulu, War Chief à la Universal Zulu Nation.

Le Ministre Farrakhan destitua plus tard Khalid de son poste de représentant national puis le bannit de la NOI, en remarquant:

"J'ai trouvé le discours, après avoir écouté les choses dans leur contexte, vil, répugnant, malveillants, mesquin et prononcé en se moquant des individus et des peuples, ce qui est contraire à l'esprit de l'Islam. Puisque je me tiens aux cotés des vérités qu'il a prononcé, je dois condamner dans les termes les plus forts la manière dont ces vérités ont été exposé".

Travaillant désormais de manière indépendante, Khalid poursuivit ses efforts tout en contribuant à libérer les africains de toute la diaspora du colonialisme mentale en organisant de nombreux séminaires avec ses célèbre discours tels que "Take no prisoners", "Who Are The Chosen People" et "Is The White Man The Devil?".

Alors qu'il s'exprimait à l'Université de Californie, le 24 mai 1994, James Bess tira sur le Dr Muhammad. Par la suite il déclara que sa tentative d'assassinat était "une partie d'une conspiration contre moi!" Il ajouta :

"Quand les gens blancs ne peuvent pas vous vaincre, ils trouveront toujours quelques Nègres, quelques Nègres lèche-bottes, lèche-culs, embobinés, mi-cuits, mi-frits, efféminés, punkifiés, pasteurisés, homogénéisés, qu'ils vous serviront en face!"

Il récupéra vite et battit de nouveau battu le pavé. Cette fois, en tant que le leader national du NBPP, qui fut créé par Aaron Michaels. Qu'il travaille à l'intérieur des limites doctrinales de la NOI, ou plus librement dans la jungle urbaine, il fut toujours une force unificatrice.


"Je voyais Khalid comme un grand oncle qui rassemblait de nombreuses organisations. Il joua un rôle dans l'organisation de son peuple", affirma le Dr Shaka Zulu. Allah Divine, ministre national de la jeunesse du NBPP ajouta:

"Il est notre Malcolm moderne. (...) La génération des années 50 et 60 a vu  Malcolm X, la génération des années 80 et des années 90 a vu Khalid. Son impact se fera toujours sentir en raison du lien qu'il avait avec cette génération particulière".

Le 5 Septembre 1998, Khalid organisa la Million Youth March le long du Malcolm X Blvd à Harlem. La manifestation fut interrompue lorsque des hélicoptères du NYPD, volant à basse altitude et plus de 3000 policiers à moto et à cheval, prirent d'assaut l'événement. Khalid saisit le micro, appela au calme, exhortant les participants à se disperser ... mais, aussi à se défendre "Par tous les moyens nécessaires" en cas d'attaque par les flics.

Shaka Shakur pense qu'il: 

"a vaincu la machine gérée par Giuliani à lui seul. Voilà une grande victoire. Vous avez un système qui a eu le culot de dire aux jeunes qu'ils ne pouvaient pas parler - et le Dr Khalid étant celui qu'il était - il en est non seulement venu au main pour la jeunesse, mais il est resté debout, malgré les altercations et les tribunaux ; et il les a tous vaincu! " 
L'événement fut reconduit l'année suivante sans incident.

Est-il étonnant que la génération Hip-Hop rebelle soi aussi éprise par les paroles de Khalid?

"Give me a Black Goddess Sistah, I can’t resist her!  No stringy haired, blonde hair, blue eye, pale skinned, buttermilk complexion, grafted recessive, depressive, ironing board backside, straight-up and straight down, no frills, no thrills, Ms.  6 o’clock, subject to the itch, mutanoid,  Caucasoid, white cave bi**h!” – Dr. Khalid, on Ice Cube’s ‘White Cave B**ch. ~ Dr Khalid, sur le morceaux d'Ice Cube "White Cave Bitcch".

Habiba El-Kush un partisan du NBPP ajouta:

"Sa capacité à dire la vérité aux autorités manque (...) en cette triste période  de vendus et de balances!" 
Dr. Muhammad livra sa dernière conférence, "No More Stuff Negro !", au Harriet Tubman Learning Center de Harlem, le 10 Février 2001. Quelques jours plus tard, il aurait été victime d'un anévrisme cérébral à Atlanta et a complétA sa transition le 17 Février.

Bien qu'il y ait beaucoup de spéculations autour de son décès, avec des enquêtes privées n'apportant pas de solides réponses, les efforts de Khalid continuent à travers les nombreuses vies qu'il a influencé.

Kem-Neter affirme que: 

"Dr. Khalid était l'incarnation de la virilité noire. Un compromis entre nationaliste noir et le Messie de notre temps!
La révolution est la seule solution!

Rest In Peace ... Frère 


Source : http://www.sauravdutt.com/


Traduction Franswa Makandal